25 décembre 2015

Amour, tendresse et complicité...


...tels sont nos vœux !








Hélios, Ankti et Pistache vous souhaitent

de joyeuses Fêtes

de la part de toute la grande famille Namaspamoos !


18 décembre 2015

Adieu Jules



Adieu Mr Jules. Mon chat mou qui savait si bien se mouler à mon cou et mon épaule, chat chaud, chat collant, chat-chien, fidèle parmi les fidèle. Une part de l'âme de Namaspamoos s'en est allée.

Qui nous a rendu visite a obligatoirement rencontré Jules le bavard, Jules boule d'amour. Repose en paix mon tout doux, tu laisses un vide immense et silencieux.

Pour se souvenir :

http://ca-frise-la-passion.blogspot.ca/search/label/Jules

11 décembre 2015

Dose d'amour


Je les aime tous, tous les équins namaspamoosiens. Sans parler de gradation dans l'affection, j'avoue un lien particulier, une relation au diapason, une intimité complice avec le bel Hélios...

Il avait trois ans et je lui avais mis l'horrible licou de corde simplement parce que nous devions faire des photos et que c'est celui qui lui seyait le mieux. Bien sûr, il le déteste autant que moi et cet instrument monstrueux à la fausse réputation "d'éthologique" repose maintenant au paradis des empoussiérés. Heureusement qu'il n'a pas l'air de m'en vouloir...



J'ai manqué la naissance d'Hélios de quelques minutes... Sally, sa maman et une coquine de première qualité, m'avait fait croire que j'avais le temps d'aller manger un morceaux avant qu'elle ne délivre sa surprise... Jolie surprise que ce poulain aux jambes immenses et à la robe extravagante qui ne me plaisait que modérément (je parle de la robe, pas du poulain!) Le courant est tout de suite passé, je savais qu'il serait notre petit prince...



Cinq ans plus tard, le petit prince est devenu roi soleil. Nous avons toujours nos frisous et la mèche rebelle. Il a grandit, j'ai grisonné et mon pull préféré vivait ses derniers instants!

Je les aime tous, bien sûr, mais je n'ai cette intimité qu'avec lui, ... et Luna, ... et Passion... et elle est en train de naître avec Fée qui est le portrait de son papa, en féminin... Sans oublier cette relation si particulière avec Dame Augustine...
Finalement, c'est vrai que je les aime tous!

10 décembre 2015

Bonjour !

Tout le monde apprécie les levers de soleil!


9 décembre 2015

Saisir l'instant


Texte écrit le 23 novembre, de nuit, sur un nouvel outil qui, j'espère, me permettra de plus facilement coucher mes mots, à défaut de mon corps quand le sommeil me fuit.


Novembre, le 23.

Laisser ses doigts courir sur le clavier afin de l’apprivoiser. Ne pas penser, respirer. Oublier le fond de mal de tête qui nous hante depuis des heures. Se souvenir de l’air froid et craquant, l’impression de se saturer d’oxygène lors de la première sortie du matin. Respirer à plein poumons, se laisser éblouir par l’intensité bleue du ciel. Fermer les yeux. Entendre les oies qui passent, écouter le bruissement régulier de leurs ailes. Se souvenir des sensations de fin d’automne, du seuil de l’hiver.




Bonne nuit.

8 décembre 2015

Point du jour


Au petit matin, Hélios contemple le lever du soleil.






Déjà 6 semaines qu'Hélios doit passer ses nuits à l'intérieur et qu'il est confiné au manège pour ses sorties. Car notre dieu soleil s'est blessé - on ne sait comment - dans le pli intérieur du jarret gauche. Une plaie profonde, localisée à l'endroit le plus difficile à fermer. Heureusement pas de fracture et si le tendon est touché, c'est sans gravité. Simplement une plaie qui demande des soins, beaucoup de soins, et une restriction des activités si on veut la voir se refermer un jour.

Ce qui explique un peu mon absence de blogue. C'était la goutte d'obligation supplémentaire qui consomme les instants que je consacre habituellement aux plaisirs de l'écriture. L'automne dévore les heures de lumière et nos énergies.



Alors Hélios se met à la fenêtre et attend patiemment le retour de la lumière... et si je rajoute un coup de flash à la prise de vue, ça donne ça :



Il est tellement gentil et patient. Dans le manège, il marche sans cesse, trotte parfois et s'essaie à de petits galops, mais il est sage. En tout cas plus que lorsqu'il a un accès direct au parc de filles ! Encore une semaine ou deux de patience et il pourra certainement retourner vivre avec ses copains.

7 décembre 2015

Amour... toujours!


6 décembre 2015

Amour... (bis)


5 décembre 2015

Amour...


4 décembre 2015

L'hiver arrive... (bis repetita)


3 décembre 2015

L'hiver arrive... (bis)


2 décembre 2015

L'hiver arrive...


1 décembre 2015

Le reconnaissez-vous?


Seuls ceux qui nous suivent depuis longtemps le reconnaitront certainement, les autres se fieront à sa ressemblance avec ses parents et à la marque de naissance que son papa a légué à la majorité de ses bébés...

Le reconnaissez-vous?

Cuvée 2004 de Namaspamoos... un amour d'ourson.




La sensibilité de ses parents, le côté shaman de sa maman - et son obstination aussi -
Des allures de son papa dès qu'il se met en mouvement. 




L'encolure et la tête de son grand-père maternel (que vous ne connaissez pas, mais que je reconnais bien!) 




Toujours prêts à se faire de nouveaux amis...

De retour à la maison et attendant de se trouver une nouvelle belle-famille aimante :

Nymo